Habitation

Avez-vous besoin d’une assurance hypothécaire?

Votre propriété est probablement l’un des biens les plus précieux que vous achèterez au cours de votre vie. Elle mérite d’autant plus une protection à la hauteur de votre investissement. Mais comment pouvez-vous vous assurer qu’elle sera bien protégée en cas de décès, d’invalidité ou de maladie grave? Suivez le guide!

Les protections de base pour votre maison

Si vous achetez une propriété, votre institution financière vous offrira probablement une assurance vie, invalidité et maladies graves hypothécaire pour assurer votre prêt. La majorité des acheteurs ignorent s’ils doivent accepter l’offre ou chercher une option alternative ailleurs.

Mais commençons par la base. En quoi les principales assurances hypothécaires consistent-elles :

  • L’assurance vie sert à payer le solde d’hypothèque restant advenant votre décès. Les héritiers auront donc une propriété libre de dettes hypothécaires.
  • L’assurance invalidité paye votre paiement hypothécaire à partir du moment où vous êtes en arrêt de travail complet lié à un accident ou une maladie.
  • L’assurance maladies graves paye une partie ou la totalité de votre solde hypothécaire à la suite d’un diagnostic de maladie grave, tel qu’un cancer, un AVC ou un infarctus.

L’assurance hypothécaire d’une institution financière : comment ça fonctionne

L’assurance offerte par une institution financière est très accessible et simple à contracter. Il vous suffit de répondre à quelques questions d’ordre médical, et vous voilà assuré! Par contre, si vous n’étiez pas réellement assurable au moment de la signature, il est possible qu’on vous refuse le paiement de votre assurance en cas de besoin, et que l’on vous rembourse plutôt toutes les primes payées en utilisant la clause au contrat communément appelée « Condition de santé préexistante ».

Malheureusement, cette clause de « Condition de santé préexistante » vous est rarement expliquée. À moins d’avoir pris le temps de lire attentivement toutes les pages de votre guide d’assurance remis par l’institution financière et d’avoir les connaissances nécessaires pour bien comprendre tout ce vocabulaire technique, vous ne connaissez probablement pas cette clause. Et c’est sans compter que les assurances comportent des restrictions et des exclusions qui limitent ou excluent le paiement de l’assurance lors d’une réclamation reliée à certaines causes ou conditions de santé.

Par ailleurs, l’agent qui vous propose de l’assurance hypothécaire n’est pas tenu d’avoir un certificat de représentant en assurance de personnes de l’Autorité des marchés financiers (AMF), pour la simple et bonne raison qu’il vous propose une assurance collective exclusive à l’institution financière. Et puisqu’il s’agit d’une assurance collective, c’est la raison qui explique que lorsque vous changez d’institution financière, vous perdez toutes vos couvertures d’assurance et vous devez recommencer à zéro avec la nouvelle institution financière. Pour ce faire, vous devez répondre à nouveau à un questionnaire médical afin de prouver votre assurabilité, et vous subirez probablement une augmentation du coût de votre assurance pour une raison fort simple : vous êtes plus âgé aujourd’hui! En effet, le coût de l’assurance est toujours calculé en fonction de l’âge que vous avez au moment de la souscription.

Contracter votre assurance vie, invalidité et maladies graves hypothécaire avec votre institution financière, une obligation?

La réponse à cette question est fort simple : non, pas du tout! Selon la Loi 439 de l’Autorité des marchés financiers : « Le distributeur ne peut pas vous obliger à acheter l’assurance qu’il vous propose. Si l’assurance est obligatoire, vous pouvez aussi l’acheter auprès d’un autre assureur ou d’un représentant certifié par l’AMF. »

Si vous êtes déjà assuré avec une institution financière, sachez que vous pouvez annuler vos assurances hypothécaires en tout temps et sans pénalité. Avant d’annuler, nous vous recommandons toutefois d’avoir préalablement contracté votre nouvelle assurance hypothécaire auprès d’un assureur ou d’un conseiller financier certifié par l’AMF.

Assurance vie, invalidité et maladies graves hypothécaire, un luxe ou une nécessité?

Afin de répondre adéquatement à cette question, il est impératif de bien prendre le temps d’évaluer les couvertures d’assurance que vous pourriez déjà avoir. Il est aussi fortement recommandé d’effectuer une analyse de vos besoins en assurances en fonction de vos actifs, de vos dettes et de vos engagements financiers et familiaux. Pour un(e) propriétaire d’immeuble(s), il faudra aussi analyser votre facture d’impôt, afin de nous assurer qu’en cas de décès, votre succession sera en mesure de la payer sans se voir contraint de vendre l’immeuble.

Pour une analyse personnalisée de vos besoins en assurances, contactez-nous! Nos conseillers financiers se feront un plaisir de vous aider à y voir plus clair et à faire les meilleurs choix en fonction de votre réalité.

Le choix le plus avantageux en matière d’assurance hypothécaire

Maintenant que vous connaissez le pour et le contre, vous vous demandez s’il est plus avantageux pour vous de prendre une assurance hypothécaire avec votre institution financière ou auprès d’un assureur, via un conseiller financier certifié par l’AMF.

De façon générale, il est plus avantageux de contracter une assurance hypothécaire auprès d’un assureur via un conseiller financier, car les produits d’assurance proposés vous donneront droit à de nombreux avantages qui vous assureront beaucoup plus de flexibilité :

  • Votre assurabilité sera vérifiée au moment de l’adhésion : comme il n’y a pas de clause de « condition de santé préexistante » au contrat, vous ne serez pas victime d’une réclamation refusée pour cette raison.
  • Le coût de vos protections n’augmentera pas : le fait de changer d’institution financière n’aura aucun impact sur votre prime d’assurance.
  • Vos protections seront complètement indépendantes de votre institution financière : vous pourrez changer de prêteur tout en demeurant assuré et en conservant vos protections aux mêmes coûts.
  • Vous aurez la possibilité de nommer le bénéficiaire de votre choix : plutôt que d’être versé directement à l’institution financière, votre capital décès sera remis à la ou aux personne(s) de votre choix.
  • Vous pourrez profiter d’un capital décès FIXE : le capital décès FIXE sera toujours au même montant, du début jusqu’au remboursement total de votre hypothèque.
  • Vous pourrez combiner les protections de vos différents prêts et contrats de location en un seul contrat : une excellente façon d’économiser davantage!
  • Vous aurez droit à des protections personnalisées : vous pourrez choisir vous-même le montant de chacune de vos protections en fonction de votre budget et de vos besoins réels.

N’attendez pas de signer votre prêt hypothécaire avec votre institution financière avant de penser à vos assurances hypothécaires. Soyez prévoyant, tout comme vous le faites avec votre assurance habitation, et prenez le temps de discuter avec un conseiller financier. Ce dernier sera en mesure d’évaluer vos besoins, de vous expliquer le fonctionnement des différents produits d’assurance proposés, et d’estimer les coûts relatifs à chaque option, afin de vous permettre de comparer et prendre une décision éclairée.

 

Patrice Brunet
Conseiller en sécurité financière
Conseiller en régimes d’assurance collective
Avis Légaux